Bon, j’ai ouvert ce blog sans but précis, j’ai juste trouvé un hébergement gratuit et le nom associé pareil. Maintenant que je suis là autant parler un peu, mais parler de quoi ? Comme je n’ai pas une imagination débordante je trouvais sympa de parler un peu de mon ukulélé, un instrument un peu drôle mais bien sympa malgré tout.

Je vais commencer par le présenter :

Ouaip.
La vue qui tue.

Un joli Brüko Slim que j’ai dégoté pour 80 euros avec sa housse sur un site bien sympa Ukulélé.fr et que je recommande à tous les gens voulant en apprendre un peu plus sur le ukulélé. En effet on y retrouve pas mal d’informations, d’aides, de ressources ainsi que diverses dates pour les évènements autour du ukulélé. Et puis aussi, et surtout oserais-je dire, un forum rempli de personnes sympa et prêtent à aider.

Bon sinon, j’en profite maintenant depuis quelques mois et je commence à en sortir des sons assez sympa (mais pas assez pour les poster ici, je suis pas fou). Je l’ai équipé récemment avec des nouvelles cordes et je confirme que ce qu’on dit est vrai, le son dépend autant de l’instrument que des cordes, c’est fou comme 4 petites cordes à 5 euros peuvent donner à l’instrument un son bien plus clair et plus limpide.

Joconde !
Il est pas mignon tout plein dans son étui?

Pour ceux que ça intéresse et qui aimeraient s’y mettre, j’ai beaucoup appris sur youtube notamment grâce au ‘music teacher 2009′, le bien nommé Ukulélé Mike. Bon le nom paye pas de mine mais il a plusieurs chaines à suivre sur youtube et il apprend à peu prêt tout ce qu’il faut savoir pour bien commencer. J’ai aussi avant ça suivi la méthode Lefebvre, trouvable un peu partout, mais disons que si on veut progresser elle est rapidement obsolète, tout en étant parfaite pour commencer. Un petit investissement pour bien apprendre les bases, c’est nécessaire.

Dernière chose à ce propos, que l’on répète partout encore et encore, n’hésitez pas à investir dans un ukulélé à un prix raisonnable mais avec un bon son, beaucoup de vendeurs conseillent des ukulélés à 30 euros voir moins avec un bruit atroce. Leur seul but : décourager n’importe qui de continuer, fuyez les comme la peste !

Tout ça pour vous dire que le ukulélé c’est pas juste pour faire comme Julien Doré dans la nouvelle star, c’est un instrument avec sa propre personnalité, il ne faut pas le choisir par dépit ou parce que c’est moins cher, non il faut le choisir parce qu’on aime le petit son qu’il sort qui me fait vibrer à chaque fois. Sinon franchement mettez-vous à la guitare. Ben oui, on finit sur un petit troll bien gras.

uku
L’esprit ukulélé, oh yeah.