Coup de cœur cinéma :

Mammuth de Benoît Delépine et Gustav Kervern

Mammuth

Si avec ça t'as pas de style c'est que t'es un loser

Je ne suis pas critique de cinéma, alors ce qui va suivre est peut être complétement faux, mais au moins c’est de cette manière que j’ai ressenti le film.

Mammuth c’est l’histoire d’un homme qui arrivé à l’âge de 60 ans se rend compte qu’il n’a pas  les points nécessaires pour bénéficier de sa retraite à 100% à cause de certains employeurs peu scrupuleux. Sa femme l’incite donc à aller à la recherche de ses fiches de salaires. L’histoire basique n’est en fait que le prétexte du film, on plante le décor et au moins ça repose sur quelque chose. Mais dès les premières minutes on voit bien que le film veut aller plus loin que la simple histoire drôle parsemée de quelques rencontres loufoques.

En effet au delà des scènes plus étranges les unes que les autres, notons celle dans laquelle il se fait offrir, incrédule, un puzzle par ses collègues alors qu’il part en retraite, les apparitions d’Isabelle Adjani ensanglantée, la jeune fille un peu débile qui survit grâce à la retraite de son père enterré dans le jardin ou encore la surréaliste scène de masturbation mutuelle lorsqu’il retrouve une personne de sa famille.

Non, au delà de tout cela le vrai trait de génie aura été d’offrir le rôle à Gérard Depardieu, un homme capable du meilleur comme du pire, un beauf aux goûts parfois raffinés et avinés. Rien qu’en voyant l’affiche je me suis dis : « comment ne pas tomber sous le charme? », un look à la Mickey Rourke, une gueule à faire trembler de peur, et pourtant il ajoute au personnage une finesse rare dans son interprétation du commun des mortels. Je ne suis pas forcément fan de l’homme, mais sur ce film impossible de lui reprocher quoique ce soit, que cela vienne de la mise en scène ou de l’acteur, je ne suis pas assez calé pour le dire, mais il y a un petit quelque chose en plus.

Ce film est à regarder, non pas pour son histoire, mais pour les émotions que peuvent transmettre les personnages, ils visent juste sans fausses notes, de Yolande Moreau à Anna Mouglalis, le casting a l’air fait pour ce film. Ah au fait, je spoil un peu donc ne lisez pas l’article si vous n’avez pas vu le film, ahah. Allez, je vous laisse sur le trailer du film.